samedi 30 novembre 2013

Résultat de la coupe espoir Interflora de la Loire atlantique (44)

La coupe espoir Interflora du département de la Loire-atlantique a eu lieu le lundi 25 novembre 2013.

Cette coupe a réuni 9 candidats venus de tout le département. 

Le podium est le suivant : 
Marc Puren

- Le gagnant est Marc Puren, Fleurs de la passion à Bouaye
- La seconde est Lucie Simon, Fleurs de Toscane à Guérande
- La troisième est Auréa Lahousse, Grain de pollen à Couéron
Sujet 1 

-Réalisez à l'aide des fournitures et fleurs mises à votre disposition, un bouquet parallèle horizontal.
                              Sujet 2
-Réalisez un bouquet sceptre.

Sujet 4
-Réalisez un jardin de plantes suspendu



Sujet 3
- Réalisez une composition qui prendra place sur la table du buffet.


Merci Richard pour les photos et les infos. Tu as sûrement été un "super" président de jury...

vendredi 29 novembre 2013

Tout ce qu'il faut savoir sur les Héllébores ou roses de noël...by EM

Blanc neige, rose, pourpre, crème moucheté de violet, l'hellébore enchante nos jardins en ces mois où la nature revêt son manteau d'hiver.

Cette plante est une princesse des glaces à la forte personnalité.
Elle fleurit lorsque d'autres se fanent et se meurent. Les périodes de rigueur, elle connaît. L'Hellébore, d'une grande rusticité, n'hésite pas à vaincre le froid pour s'imposer au rudesse de l'hiver. La neige est son écrin et reconnaissons le, l'Hellébore est une fleur que de multiples parures habillent, toutes plus belles les unes que les autres. L'Hellébore a le port altier des fleurs nobles, ses tiges émergeant de la touffe de ses feuilles épaisses, portant fièrement leurs tépales en leur tête. Comme la tulipe, l'Hellébore n'a pas de pétales ni de sépales qui forment sa corolle. Ce sont des tépales.

Une quinzaine d'espèces d'Hellébores sont recensées. deux sont plus particulièrement populaires. L'Hellébore Orientalis et l'Hellébore Nigercors. Cette dernière est appelée aussi Rose de Noël. Cette Hellébore est originaire des Alpes où elle pousse à l'état sauvage. Le maquis corse est aussi un sanctuaire sauvage et protégé pour les Hellébores dont les pieds atteignent des proportions gigantesques.


Un énorme travail d'hybridation entrepris par les obtenteurs a permis la création d'une large gamme d'Hellébores à fleurs simples ou à fleurs doubles. Aux contours précis de ses tépales elle peut présenter en opposition au centre des tépales aux contours crénelés ou froissés. De pures merveilles, un régal pour les yeux.


Hellébore blanc pur et immaculé, noir aux reflets bleus, rose pale ponctué de noir ou pourpre foncée, fuchsia et rouge pale.
Des teintes sorties tout droit d'un kaléidoscope qui en avançant dans la saison tournent au vert. Un effet des plus saisissant.

Une très longue période de floraison.

L'hellébore est essentiellement une plante extérieure qui donne le meilleur d'elle même au jardin, en massif, en bordure ou en couvre-sol . Cette plante de mi-ombre se plait essentiellement sous la ramure d'arbres à feuilles caducs. Elle est ainsi protégé des rayons direct du soleil et profite du maximum de lumière à l'automne et en hiver, sa période de prédilection où elle fait preuve de toute sa magnificence. Certaines variétés fleurissent de fin novembre à mai. La taille courante de l'Hellébore varie entre 30 et 80 cm, parfois plus d'un mètre.


Néanmoins elle exprime aussi tout son caractère et son allure

noble en jardinière ou en fleur coupée dans un vase.

L'Hellébore est connue depuis des temps immémoriaux. Dans l'antiquité des vertus thérapeutiques pour guérir de la folie lui étaient prêtées. Certains l'utilisaient, aussi, à des fins purgatives.

Bienvenue au jardin.

L'Hellébore, nous l'avons dit, est une plante de semi-ombre. Il lui faut un endroit protégé, éloigné des courants d'air qui ne sont pas pour lui réussir. Pour ce qui concerne la terre, elle n'est pas très exigeante. Une terre plutôt lourde, argileuse, au ph neutre (indice entre 6 et 7), lui convient très bien, néanmoins bien drainée ; elle a horreur de l'eau stagnante. Il est préférable de la planter au printemps, hors gel.

Comment planter ?

Dans un trou de 40 cm de profondeur et autant de côté, ameublir le fond en y ajoutant humus, sable et de la corme broyée donner un peu de "vitamine" à la reprise de la plante. Faire de cet apport végétal un petit monticule au fond du trou pour en améliorer le drainage. Prendre soin en dépotant la plante de ne pas toucher aux racines.
Pour une question d'effet esthétique, grouper les Hellébores par 3 ou plus, espacées de 40 à 50 cm chacune. L'Hellébore, une fois installée prendra de l'importance. D'autant que si vous laissez les graines tombées au pied, le développement en sera plus fort et plus rapide si elles se plaisent là où elles sont. En massif vous pouvez les associer à des Narcisses, Anémones, Muscaris, Perce-Neige.

Une fois bien en place, les Hellébores sont très faciles à vivre. Quelques précautions à prendre toutefois.
Couper les feuilles en novembre, pour n'avoir que les tiges florales au moment de leur floraison, 
Eliminer au fur et à mesure les feuilles tachées ou abîmées qui ont bruni sous le froid ou la neige.
Gratter délicatement la terre autour du pied pour y incorporer de l'engrais.
Lorsqu'il fait chaud et que la terre se lézarde, ne pas hésiter à arroser. Les pieds doivent toujours rester au frais.

jeudi 28 novembre 2013

Les jacinthes de production française.

Les "vraies" premières jacinthes sont de retour...Pourquoi je les appelle les "vraies", tout simplement parce que ce sont des jacinthes de production française. On peut les reconnaître facilement par leur oignon qui est recouvert de sable. La terre a laissée place au sable, et l'oignon est plus gros. Quand ces jacinthes se développent, leur fleur est beaucoup plus grosse et plus dense que les celles de production hollandaise. 
Elles existent dans une multitude de couleur : rose, blanc, bleu, mauve, rouge...

mercredi 27 novembre 2013

Les premières primevères de printemps...

Les premières primevères de jardin ont fait leur entrée à la boutique.

Un petit air de printemps...

mardi 26 novembre 2013

La fleur de Diffenbachia

Une fleur apparaît sur un diffenbachia...on s'empresse de la retirer. Elle risque de "fatiguer" la plante.

samedi 23 novembre 2013

Le lithops ou plante cailloux

Vu chez un fournisseur, cette semaine...

Les Lithops sont des plantes étonnantes, originaires d'Afrique du Sud. Constituées d'une simple paire de feuilles très charnues, elles ressemblent à des cailloux et se confondent avec le sol.

Entretien

Arrosez très peu, juste pour dépoussiérer les plantes et le gravier. Un arrosage tous les mois, ou bien tous les quinze jours si le pot est cultivé à l'extérieur ou en serre chaude, ce sera suffisant. Le volume d'eau doit être calculé pour mouiller toute la terre pendant 2 ou 3 jours, pas plus. Le bon truc consiste à observer la plante: arrosez-la quand elle commence à s'aplatir et à se rider sur le côté. Ne l'arrosez pas si elle semble bien renflée. Apportez de l'engrais spécial cactées dans l'eau d'arrosage seulement 2 ou 3 fois dans la saison. Rentrez les Lithops et arrêtez complètement les apports d'eau du 15 novembre au 15 mars.

Exposition

En toute saison, le maximum de lumière sera bénéfique pour conserver une couleur de feuille très vive. Attention toutefois aux coups de soleil !

vendredi 22 novembre 2013

La Main de Bouddha ou Citrus medica.

Vu, cette semaine, chez mon fournisseur "Horticash", lmain de Bouddha ou Citrus medica
C'est un agrume aromatique. Ce fruit pousse sur un petit arbre, qui possède des branches parsemées d'épines. Ses feuilles rondes et larges sont vert pâle et mesurent une quinzaine de centimètres. Ses fleurs sont blanches ou pourpres et croissent en grappes très odorantes.
Le fruit est divisé en sections ressemblant à des doigts. Il a une peau épaisse et sa chair est faiblement acide et non-juteuse, et même parfois sans pépins.
Le fruit peut être donné en offrande religieuse dans des temples bouddhistes. Selon la tradition, Bouddha préfère que les doigts du fruit soient dans une position telle qu'ils ressemblent à une main fermée, ce qui symbolise l'acte de prier.
L'origine de la Main de Bouddha remonte à l'Inde du Nord-Est ou à la Chine.
L'arbre lui-même est sensible au gel, ainsi qu'à une chaleur et une sécheresse intenses. Il croît mieux dans des conditions tempérées. Les régions comme la Californie du Sud ou les vallées intérieures sont idéales pour leur culture.
La floraison du Citrus medica est d'une floraison par an très odorante. 
Son entretien : De mars à novembre, l'arrosage doit être régulier. Il faut lui faire des apports d'engrais spécial agrume. En été, il est fortement conseillé de placer votre citrus à l'extérieur. En hiver, il faut lui trouver un endroit très exposé à la lumière. Il faut éviter les excès d'eau et de différence de température. Il est possible de le placer dans un bac où on aura déposé des billes d'argiles au fond, puis un mélange de terre de jardin, de sable et de tourbe.

jeudi 21 novembre 2013

Noël by Renaud fournitures

Vu cette semaine chez un fournisseur Renaud fournitures, une idée de thème de vitrine de Noël sur le blanc et bleu "très banquise". 










Vu aussi, des idées de mignardises...


mercredi 20 novembre 2013

mardi 19 novembre 2013

Le cactus de noël ou schlumbergera ou...épiphyllum by EM (origine, entretien, conseil d'entretien...)

Le cactus de Noël est la plante d'intérieur par excellence. Avec une floraison abondante et colorée
pendant les mois d'hiver, cette cactée sera idéale pour égayer votre intérieur pendant la période
des fêtes.
Cette plante est étonnante. Quand nous prenons le temps de la regarder de plus près, nous pouvons observer que ses fleurs éclosent au bout de ses feuilles ; feuilles qui, en vérité, sont les tiges plates de la
plante.
Le cactus de Noël est appelé à tort Epiphyllum. Son vrai nom est Schlumbergera. Nous en dénombrons pas
plus de 6 variétés d'origine , toutes à la fleur de couleur rose. Le nom de Schlumbergera fut donné par le français Charles Lemaire, en hommage à l'horticulteur collectionneur Frédéric Schlumberger.
C'est une cactée épiphyte*, hybride* de la famille des Zygocactus. Le cultivar* le plus répandu est le Schlumbergera x Buckleyi du nom de son créateur anglais Buckley. Il est le résultat d'hybridations successives à partir de la première espèce découverte, le Schlumbergera Truncata, découverte au 19ème siècle dans les forêts profondes du sud-est du Brésil.
Il existe aujourd'hui plus de 300 variétés d'hybrides offrant une large gamme de cactus de Noël permettant d'obtenir selon les cultivars une floraison s'étalant d'octobre à février. Le nuancier des couleurs s'est également élargi en nous proposant des roses pâles, roses foncés, des rouges, orange, jaunes et blancs.

Conseils d'entretien.

Le cactus de Noël ne nécessite pas beaucoup d'entretien.
Il suffit d'un pot contenant un compost humifère, bien drainé, maintenu légèrement humide en
permanence.
La température ambiante ne doit pas descendre en dessous de 10° C.
Néanmoins comme toutes plantes d'intérieur un minimum de précautions s'imposent:
. Placer la plante à la lumière, sans exposition directe aux rayons du soleil, loin de toutes
sources de chaleur directe (cheminée, radiateur, etc.),
. Ne pas laisser le fond du pot dans l'eau stagnante d'une soucoupe au risque de faire
pourrir les racines,
. Privilégier un lit de billes d'argile dans une soucoupe sur lequel poser le pot. Vaporiser d'eau régulièrement les billes. L'évaporation profitera à la plante en humectant le dessous des tiges.
. Brumiser le dessus des tiges régulièrement. D'origine tropicale, le cactus de Noël aime une ambiance humide.
. Procéder en période de floraison à l'apport d'un engrais de type géranium en respectant les doses prescrites sur l'emballage et cela toutes les 3 semaines.
. Après la floraison, espacer les arrosages et arrêter les apports d'engrais.


D'une année sur l'autre vous pouvez garder votre cactus de Noël. Après la floraison et après les
gelées, placer la plante à l'extérieur, à l'ombre d'un arbre. Laisser la terre sécher en arrêtant les
arrosage et laisser en place tout l'été, jusqu'au début du mois d'octobre.


* Cultivar : variété de plante obtenue en culture après sélection pour des caractéristiques
esthétiques, techniques, d'adaptabilité au biotope, ou de résistance à la maladie.
* Hybride : organisme issu de 2 individus de 2 variétés d'espèces, de sous espèces ou de genre.
* Epiphyte : se dit d'une plante qui pousse et vit sur une autre, mais qui n'en est pas pour autant
une plante parasite, car elle ne vit pas de la sève de la plante support.

lundi 18 novembre 2013

Noël 2013 by Opiflor

Décoration de table très sobre pour les deux propositions que nous fait Opiflor.
Le blanc et argent : une valeur sûre!

samedi 16 novembre 2013

Noël 2013 by Opiflor

Le Noël rouge et blanc est un noël classique, mais toujours apprécié. Il y a moyen de le moderniser avec des petits éléments très tendances.



vendredi 15 novembre 2013

Noêl 2013 by Opiflor

Opiflor a choisi d'utiliser des phalaénopsis orangés et des baies poivrées de couleur rose pour travailler ces éléments de Noël.

jeudi 14 novembre 2013

Quelques articles de Noël 2013 by Horticash

Vu cette semaine, chez un fournisseur, des idées de thème d'étalage pour Noël.
Le choix des couleurs est le rouge, le gris et le blanc. Un joli classique...




mercredi 13 novembre 2013

Comment reconnaître la couleur d'une jacinthe.



Nous entrons dans la saison des jacinthes.
Dans le contenant, ci-dessus, on peut reconnaître de gauche à droite, une jacinthe bleue, une jacinthe rose et une jacinthe blanche.

Ci-dessus, un oignon de jacinthe bleu, facilement reconnaissable par sa couleur violet foncé.
Ci-dessus, un oignon de jacinthe blanc. Il est facile de le reconnaître car il est de couleur blanc.

mardi 12 novembre 2013

L'azalée by EM (origine, entretien, conseil, etc...)

De la famille des Ericacées, l'azalée est une variété de rhododendron mais un rhododendron à petites fleurs et petites feuilles. Il existe des azalées à feuilles persistantes (azalées japonais) et des azalées à feuilles caduques (azalées des fleuristes).
L'azalée est un arbuste aussi bien d'extérieur que d'intérieur qui se plait dans une terre au PH
acide (indice compris entre 4 et 4,5) : la terre de bruyère!
L'azalée en massif à la floraison généreuse annonce l'arrivée du printemps. En mars, c'est un feu d'artifice de couleurs et de fleurs qui explose dans les jardins. Du rose, du rouge, du violet, du bleu lavande, du blanc, des bicolores. Après la torpeur de l'hiver, la belle saison commence !
L'azalée à feuillage persistant en pot (Rhododendron Simsii) que vous trouvez chez le fleuriste à une floraison plus précoce. Il fleurit à l'arrivée de l'hiver et ce phénomène n'est pas dû au hasard.
L'azalée est en quelque sort entraîné à cela. Son cycle de vie a été perturbé de telle sorte que la floraison soit très en avance.
Tout d'abord cet azalée est un hybride dont les premiers sujets ont été développés en Belgique au milieu du 19 ème siècle ; croisements avec des souches d'origine chinoise, la chine ainsi que le japon, terres natales de l'azalée.
L'azalée n'a pas de parfum spécifique. Arbuste rustique, on aime son élégance sage et son port maîtrisé. Il est apprécié avant tout pour ces couleurs. Lorsque les centaines de petites fleurs sont bien écloses, elles donnent à la décoration intérieur des accents colorés en réponse à la grisaille des mois d'hiver.
Ainsi, si vous possédez un jardin, jouez la continuité! L'azalée d'intérieur en pot, l'hiver et l'azalée d'extérieur en massif, au printemps.
Cependant, l'azalée n'étant pas naturellement une plante d'intérieur, il vous faudra prendre quelques précautions quant à son entretien.

Conseils d'entretien.

L'azalée d'intérieur déteste autant le froid, les courants d'air que le chauffage. Sa température
idéale est d'environ 15°.
Question lumière, une lumière douce. Pas de lumière vive et encore moins les rayons directs du soleil.
L'azalée, nous l'avons dit, n'aime qu'une sorte de terre : la terre de bruyère mais une terre humide, bien drainée. Il a en horreur l'eau stagnante qui risque de lui faire pourrir ses racines.
Il faut éviter que le pot baigne dans l'eau de la soucoupe. Une idée, bien utile : posez le pot de votre azalée dans une soucoupe sur un lit de bille d'argile.
Et vaporisez les billes! En s'évaporant l'eau des billes humidifiera le dessous des feuilles et votre azalée n'en sera que plus heureux.
Ainsi chouchouté votre azalée peut fleurir de novembre à avril mai.
Mais un autre défi s'offre à vous !

Comment faire fleurir son azalée en pot d'une année sur l'autre ?

L'exercice est possible mais délicat. On a alors d'autant plus de satisfaction quand c'est réussit.

Comment faire durer un azalée?.
En premier lieu supprimer les fleurs fanées, juste sous le pédoncule.
Placer la plante au frais (une pièce de la maison située à l'Est sera parfait, avec le soleil du matin) à la lumière d'une fenêtre, sans rayon du soleil directs.
Arrêter l'arrosage jusqu'au premières feuilles.
L'azalée n'a pas de grand besoin en matière de taille. Couper les branches mortes s'il y a lieu et quelques autres qui viendraient perturber le port équilibré de la ramure.
Une fois les gelées passées, laisser le pot au dehors durant le printemps, l'été et le début de l'automne.
Vous pouvez aussi rempoter votre azalée dans un mélange de terre de bruyère légèrement sableuse et de tourbe blonde acide (50-50).
Juste avant la période du gel, rentrer la plante. Vous constaterez que l'arbuste sera couvert de boutons floraux prêts à éclore. Sa floraison sera moins dense mais sera plus durable.
Prévoir un engrais liquide spécial pour plantes de terre de bruyère tous les 15 jours et cela pendant la période de floraison.
Pour les arrosages préférer l'eau de pluie à l'eau du robinet traitée. L'eau de pluie est naturellement plus acide que les autres eaux. L'arbuste s'en portera mieux.

lundi 11 novembre 2013

Disponible cette semaine, les pensées...

Cette semaine, à la boutique, nous avons des pots de pensées petites fleurs dans plusieurs coloris.

samedi 9 novembre 2013

Fiche pratique sur le cyclamen by EM (origine, entretien, conseils...)

Voici le mois de novembre. Nous entrons dans la pleine saison du cyclamen qui durera jusqu'au mois de mars, même si la vingtaine de variétés existante peut pratiquement couvrir toute une année de floraison.

Le cyclamen est un bulbe, membre de la famille des Primulacées, de celle des primevères. C'est probablement la forme plate et arrondie du bulbe qui a donné son nom au cyclamen. Il vient du nom grec qui veut dire cercle, couronne.
Fortement implanté sur tout le pourtour méditerranéen, l'origine du cyclamen est l'Asie mineure.
Il conquit l'Europe par l'Angleterre quand au 16 ème siècle la reine Élisabeth I en fait planter dans ses jardins. Abandonné par la suite, il revint au goût du jour au 19 ème siècle grâce aux romantiques qui l'adoptèrent pour en faire l'une de leurs fleurs préférées. Ses pétales légers, lumineux, semblant fragiles, pointant vers le ciel au bout de leurs tiges fines peuvent prendre des teintes variées, du blanc le plus pur au mauve profond en passant par le rose, fuchsia, saumon.
Certaines variétés ont leurs pétales bicolores, aux bords frisottant, ourlés d'une seconde teinte. Au pied des tiges se rassemblent les feuilles d'un vert dense marbrée d'argent. Sans fragrance particulière, il existe toutefois un cyclamen des alpes qui exhale un léger parfum.
Le cyclamen est tout autant une plante d'extérieur que d'intérieur. Il se plaît aussi bien en pleine terre, en massif, exposé à la mi ombre dans un sol léger et bien drainé, qu'en pot ou dans une jardinière.

Conseils
Si vous choisissez de fleurir votre intérieur de cyclamens des fleuristes, quelques précautions sont à prendre pour s'assurer une floraison la plus longue possible.
Déjà, bien choisir son cyclamen en pot, fleuri avec des boutons en formation pour obtenir une
floraison riche.
Le cyclamen se développe mieux dans une ambiance comprise entre 16° et 18°, loin de toutes sources de chaleur excessives : radiateurs, cheminée . S'il aime la lumière, il déteste les rayons directs du soleil. La nuit, il se plaira à l'extérieur pour profiter de la fraîcheur 8° à 12°. Mais cette plante fleurie robuste ne résiste pas au gel. Attention donc aux premières gelées nocturnes.
Le cyclamen a besoin d'une terre humide mais sans excès d'eau. Bien attendre entre deux arrosages - terreau presque sec - et éviter que le fond du pot soit immergé dans sa soucoupe.
Arroser le cyclamen sur les bords du pot et non au centre ; l'eau stagnante sur une longue période risque de faire pourrir le bulbe.
Il faut prendre la précaution régulière d'enlever les fleurs fanées et jaunies avec leur tiges coupées à la base pour éviter aussi tout risque de pourrissement du bulbe.
Tous les 15 jours, en période de croissance, l'apport alterné d'engrais équilibre puis riche en potassium lui donnera le nécessaire nutritionnel utile à son bon épanouissement.
En suivant ainsi ces conseils, vous pourrez prolonger la floraison de votre cyclamen jusqu'au mois de mai.
Garder son cyclamen d'une saison à l'autre est possible mais la floraison suivante sera moindre.
En fin de floraison, continuer l'arrosage jusqu'au jaunissement et au flétrissement des feuilles.
Lors de la période de repos de juillet à août, place le bulbe en plein terre (en jauge) à l'ombre.
Replanter le bulbe dans son pot - au 2/3 - en fin d'été.
Si vous achetez des bulbes de Cyclamen, c'est à la fin de l'été qu'il faut les planter dans une terre légère, bien drainée, espacés de 10 à 20 cm à une profondeur de 3 - 4 cm. Exposition mi ombragée.


Autour du cyclamen.
Dès l'antiquité on prêtait au cyclamen des vertus thérapeutiques purgatives, et de vermifuge. Mais il peut se révéler aussi très toxique. La cyclamine qu'il renferme peut, par le biais d'un jus de cyclamen, être un poison dont les effets sont voisin du curare.
Pour certains le cyclamen est le symbole de la beauté et de l'amour exclusif à la limite de la
jalousie. Au Japon, le cyclamen est la fleur sacré de l'amour.
En langage des fleurs, offrir un cyclamen, c'est manifester son attachement avec délicatesse.

vendredi 8 novembre 2013

Podium de la Coupe Espoir Interflora région Auvergne

Voici le podium de la Coupe Espoir Interflora Région Auvergne :

- la 1ère du département 03 : YTOURNEL Mathilde
- la 1ère du département 19 : ROUGERIE Amélie
- la 1ère du département 63 : BOURNAT Virginie

Voici les sujets de la Coupe Espoir Interflora région Auvergne qui a eu lieu le dimanche 3 novembre 2013 au Salon du Chocolat à Cournon d'auvergne (63).

11 candidats étaient en compétition.


GÂTEAU 1h30

pour ce weekend, créer à partir d'une tarte Rainbow de couleur, une composition qui metttra en valeur cinq bonbons de chocolat.

ASSEMBLAGE DE PLANTES 1H30

Avec la plus grande perfection technique et le matériel fourni, réaliser une belle coupe d'orchidée. Montrez-nous votre talent!

DÉCOR DE BUFFET 2H

Réaliser un décor de buffet pour l'inauguration du Salon du Chocolat

BOUQUET 1h30
fleuriste talentueux vous êtes! Alors prouvez-le nous! Faites nous un bouquet digne de ce nom. Soyez imaginatif et réalisez un bouquet haut en couleur, gourmand et généreux qui nous mette l'eau à la bouche.






Merci à Emilie Iglésias, candidate à la Coupe Espoir Interflora de la boutique "Aux lisianthus" à Cusset (allier), pour m'avoir fourni les infos et les photos.

jeudi 7 novembre 2013

L’hellébore ou rose de noël

Les premières hellébores, ou roses de noël, ont fait leur entrée. 

Ce sont les premières, mais elles sont bien boutonnées et les fleurs d'un blanc pur.

Cette vivace offre une très belle floraison qui peut aller jusqu'au début du printemps.
Si elle ne fleurît pas la première année, c’est tout à fait normal car il lui faut souvent 2 ans pour se développer complètement.
En massif, mais également en jardinière, cette plante appelée également Rose de Noël saura vous séduire avec ses belles pétales au tons pastels, rose et blanc.
L’hellébore se développe d’année en année pour faire une jolie touffe.

Il est recommandé de pailler le pied de la plante l’hiver afin de la protéger des grands froids !

mercredi 6 novembre 2013

Le piment.

Une petite plante qui trouvera sa place dans un coin de la cuisine : le piment.
Ce n'est pas vraiment de saison, mais, je les ai trouvés jolis. Quant on l'achète en octobre, c'est pour le mettre à l'intérieur, et il servira plutôt de déco.
Il faut les acheter au début de l'été pour les planter en jardin. C'est une petite plante facile d'entretien qui aime beaucoup le soleil. Ils résistent jusqu'aux premières gelées.